Près de chez vous

Oui à un Grand Conseil paritaire 

Le projet de loi déposé par les socialistes fait des vagues. Elire un parlement paritaire, dans un scrutin avec des listes hommes et femmes séparées, pour trois législatures d’abord, suscite des oppositions. Le refus du PLR/UDC n’est pas pour étonner, plus curieux est celui du POP. A ses yeux, cela « réduirait de manière inacceptable la liberté des électrices et électeurs ». Rien que ça !

Même le patronat trouve que ça va trop loin !

Le Conseil d’Etat, dans sa volonté de faire des économies et de couper dans la formation, le social et la culture, a pris une décision qui n’inquiète pas seulement la gauche critique.…

Communiqué. HEM : coup bas du Conseil d’Etat

Communiqué de presse de solidaritéS : en référence au contre-projet pour la formation musicale professionnelle à Neuchâtel (paru dans les médias le 9.4.2019)…

Le Locle. Un déficit de 3,5 millions qui dérange…

La Ville du Locle a eu beau se serrer la ceinture en 2019, reporter son projet de piscine couverte et tailler dans les subventions accordées aux sociétés, cela n’a pas suffi.…

Neuchâtel : comment sortir du labyrinthe ?

Le 27 mars 2019, contre l’avis (minoritaire) du groupe POP-Verts-SOL (regroupant les élu-e-s du Parti ouvrier et populaire, des Verts et de solidaritéS), une majorité du Grand Conseil neuchâtelois (PLR, UDC, PSN, Verts-libéraux et démocrates-chrétiens) a accepté le paquet fiscal proposé par le Conseil d’Etat (PSN-PLR).…

Écoquartier sur le lac : quelles priorités pour la Ville ?

Le groupe socialiste de la Ville de Neuchâtel a déposé une motion demandant une analyse de la faisabilité de la construction d’un écoquartier sur le lac, en principe dans la baie de l’Evole !…

C'est grave docteur?

Alarme générale dans les médias : la population du canton de Neuchâtel a, comme en 2017, une nouvelle fois baissé l’année passée : - 1142 habitants (-0.6%), ce qui ramène le canton à 176 720 habitant-e-s. En elle-même, cette baisse de la population n’est pas très significative, mais il est vrai qu’elle intervient alors que la population suisse continue de croître.…

Les abolitionnistes oubliés

Les opinions racistes de Louis Agassiz et les noms de rues attribués à celui-ci ont fait couler beaucoup d’encre ces derniers temps. L’un des arguments invoqués contre le changement de nom de l’Espace Louis-Agassiz (Neuchâtel) peut se résumer ainsi : « Certes, Agassiz était raciste, mais c’était la pensée dominante de l’époque ». Mais il faut savoir que la pensée raciste d’Agassiz fut combattue par des ressortissants du pays où elle naquit.…