affiche RFFA 19 mai 2019Communiqué de presse de solidaritéS : Prise de position par rapport au vote et à l’acceptation de la réforme fiscale dans le canton de Neuchâtel, mars 2019.

 

La majorité du Grand Conseil vient d’avaliser la réforme fiscale préparée par les autorités : nouvelle baisse de l’imposition du bénéfice des entreprises et baisse de l’imposition des personnes physiques à l’avantage des plus fortunés et des propriétaires. C’est des montants considérables, probablement bien plus que les 20 millions articulés, qui feront défaut à l’Etat. Cette réforme fiscale, présentée comme favorable aux personnes physiques, s’est en réalité faite les yeux fixés sur les profits des entreprises et des plus fortunés. Les baisses promises pour les personnes physiques ne feront pas longtemps illusion. Les employé-e-s de l’Etat et les jeunes en formation seront les premiers à payer les pots cassés. Le service public sera réduit ou coûtera plus cher. Tout le canton s’en trouvera affaibli. Bref, cette réforme est à côté de la plaque, mais seuls POPVertsSolidaritéS ont expliqué leur opposition et refusé ce paquet habilement ficelé qui, en dépit des annonces triomphalistes du Conseil d’Etat et des alliés PS-PLR-Verts libéraux-UDC au Grand Conseil, se retournera contre la majorité de la population du canton de Neuchâtel.

 

Comment le canton fera-t-il face aux défis de notre temps ?

 

Personne ne l’ignore : la transition vers l’énergie renouvelable est une nécessité vitale urgente. Nous ne pourrons pas continuer à produire et à gaspiller comme nous le faisons aujourd’hui. Une réorientation du mode de vie est inévitable. En première mesure, il faudra renoncer au chauffage à partir du mazout ou du gaz. Cela implique un vaste programme d’isolation de tous les bâtiments. Ce sont des investissements considérables que de nombreux propriétaires individuels ne pourront pas financer et que les grands propriétaires institutionnels reporteront sur les loyers si rien n’est fait pour les en empêcher. Le vote du Grand Conseil sur la fiscalité n’est pas pour nous rassurer.

 

A quand le temps où il apparaîtra évident qu’il serait juste que ceux qui ont le plus profité de la période passée de cette croissance économique exceptionnelle liée à l’utilisation de l’énergie fossile, et qui se sont enrichis plus que les autres, soient davantage mis à contribution pour assumer la nécessaire transition vers une société consciente des limites de la planète et apte à assurer une réelle égalité entre femmes et hommes ? En ces temps incertains, notre boussole s’oriente vers la culture et la formation. Elles aussi ont un coût, mais ce sont là des investissements durables, productrices de richesses inaliénables. C’est principalement pour ces raisons-là que solidaritéS a voté contre la réforme fiscale cantonale et que nous appelons chacun-e à voter NON à la RFFA le 19 mai prochain.

solidaritéS Neuchâtel

 

À écouter sur RTN, débat sur la RFFA: 

https://www.rtn.ch/rtn/Programmes/emissions/Place-publique/Votations-federales-debat-sur-la-RFFA.html#