meta etude controle armes a feu sauve vies

L’UDC et le comédien et ancien parlementaire fédéral radical vont mener ensemble la campagne contre la révision de la directive sur les armes au nom d’un «droit libéral sur les armes », tout cela sous la bannière des associations de tir sportif.

 

Leur affiche, qui a été présentée dans Arcinfo nous montrera une charmante jeune tireuse sportive du Val-de-Ruz et sera titrée « Dangereuse ? ». Le problème, c’est qu’on ne votera pas pour savoir si cette jeune fille est dangereuse ou non, mais si la détention d’armes peut être dangereuse et si l’on doit restreindre son accès. La réalité quotidienne, en Suisse comme dans le monde, nous montre plutôt que nous avons tout intérêt à réglementer et contrôler le commerce des armes et qu’il y en a peut-être beaucoup trop dans la nature. Mais pour nos valeureux sportifs, tirer y a que ça, le reste est broutilles.

Henri Vuilliomenet